The Walking Dead : Départ d'Andrew Lincoln, Angela Kang, mort de Carl... le pire et le meilleur de 2018


 par

C'est la fin de l'année et c'est le moment des bilans ! Qu'est-ce qu'on a adoré dans The Walking Dead cette année ? Et qu'est-ce qui était clairement décevant ? On vous dit tout.

Qui dit mois de décembre dit bilans des 12 derniers mois écoulés, et les saisons 8 et 9 de The Walking Dead n'y font pas exception. Comme lors des années précédentes, les nouveaux épisodes donnent lieu à un bilan plutôt mitigé, mais plusieurs événements majeurs sont tout de même venus apporter quelques rebondissements. Entre la mort de Carl, le départ d'Andrew Lincoln ou encore l'arrivée d'Angela Kang au poste de showrunneuse, il y a eu du très bon comme du très mauvais. Et toi, qu'est-ce que tu as adoré et détesté dans The Walking Dead cette année ?

Le pire : La mort de Carl
RIP
RIP

On avait beau y être préparés, la mort de Carl a été un choc dans la saison 8 de The Walking Dead et ne lui a pas forcément fait gagner en popularité. Il faut dire qu'on voyait tous Carl comme l'avenir de la série, l'héritage de tout ce que Rick et les autres ont accompli pour survivre. Mais non, exit Chandler Riggs et son personnage qui aura au moins réussi à s'attirer (enfin !) la sympathie des fans dans ses derniers moments.

Le départ d'Andrew Lincoln
Bye shérif 
Bye shérif 

Perdre Rick Grimes quelques mois après la mort de Carl Grimes a été un nouveau coup dur pour The Walking Dead. L'annonce du départ d'Andrew Lincoln a crée un changement majeur des intrigues de la série par rapport aux comics et provoqué un tollé chez beaucoup de fans. Pourtant au final, après plusieurs épisodes sans son personnage principal, on se demande si ce n'était pas ce dont The Walking Dead avait besoin pour se renouveler.

La soif de vengeance de Maggie
Pourquoi ?
Pourquoi ?

Certes, l'envie de vengeance de Maggie suite à la capture de Negan à la fin de la saison 8 de The Walking Dead était logique. Mais au final, cette intrigue n'a pas vraiment mis Maggie en avant comme on aurait pu s'y attendre, et elle a été résolue en une seule scène avant le départ de Lauren Cohan. Les conflits teasés entre les différents personnages n'ont pas vraiment eu lieu et on espère que la saison 9B de The Walking Dead saura y remédier.

L'intrigue d'Oceanside
Une fin étrange...
Une fin étrange...

Heureusement que les habitantes d'Oceanside ont pu apporter leur aide au groupe de Rick contre les Saviors, sans ça leur utilité dans la série aurait été fortement limitée. Le petit côté chasse-à-l'homme de la première partie de la saison 9 s'est aussi révélé intéressant mais un peu trop calculé pour s'intégrer complètement à l'histoire. Par ailleurs il semblerait que le groupe ait été dissout pendant le saut dans le temps et malheureusement, on ne peut pas vraiment dire qu'elles vont nous manquer.

Le meilleur :  Angela Kang au poste de showrunneuse
Yass
Yass

On nous avait promis un renouveau avec l'arrivée d'Angela Kang, et c'est bien à cela qu'on a eu droit dans la saison 9. Le départ de Scott Gimple a donc été une bonne chose, tout comme son remplacement par Angela Kang. Le ton de la série a changé, les personnages ont été mis en avant au-delà de leur simple utilité dans l'intrigue et les zombies sont redevenus une menace presque effrayante. Bref, de quoi avoir hâte de voir la suite.

L'arrivée des Chuchoteurs
Arrivée fracassante
Arrivée fracassante

Ils étaient très attendus et ça y est, les Chuchoteurs avec Alpha à leur tête ont enfin fait leur entrée fracassante dans The Walking Dead. Et si on regrette déjà la mort de Jesus, il faut avouer qu'elle aura au moins permis de nous offrir une scène de combat brillamment orchestrée dans le mid-season finale. Les nouveaux grands méchants semblent déjà être à la hauteur... Mention spéciale également pour l'arrivée de Magna et son groupe, qu'on espère apprendre à connaître davantage dans la suite.

La mise en avant de Michonne, Carol et Maggie
The Walking Dead : Départ d'Andrew Lincoln, Angela Kang, mort de Carl... le pire et le meilleur de 2018

Après trois saisons pendant lesquels Rick, Daryl et puis Negan ensuite ont été les vedettes de la série, il faut avouer que ça fait du bien de voir Michonne et Carol prendre un peu de place sur le devant de la scène. Sans oublier Maggie, qui malheureusement n'est pas restée bien longtemps sous les feux des projecteurs. Moins en tout cas que ce que son intrigue aurait mérité. Mais pour le reste, la disparition de Rick, l'emprisonnement de Negan et l'exil de Daryl sont autant de facteurs qui ont permis aux scénaristes de s'appuyer sur d'autres personnages, et ça c'est une bonne chose.

Le retour des dialogues
#ExpressYourself
#ExpressYourself

Ça fait plusieurs années que la critique revient et pour cause : les personnages de The Walking Dead n'ouvraient la bouche que pour prononcer des paroles cruciales. Jusqu'à la saison 9. Blagues, expression des sentiments, discussions légères et pas forcément indispensables aux intrigues... Le retour des dialogues a redonné à la série ses airs d'antan et ça fait un bien fou.

Crédit : skybound entertainment, amc, AMC, OCS